Avertissement sur la carte de santé électronique



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Avertissement concernant la carte de santé électronique: les compagnies d'assurance maladie critiquent les projets du ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler d'introduire une carte de santé électronique. Le ministre devrait de toute urgence abandonner les plans, l'avertissement de l'organisation faîtière des compagnies d'assurance maladie.

Selon les médias, le ministre fédéral de la Santé Philipp Rösler (FDP) prévoit d'introduire une carte de santé électronique pour les patients de l'assurance maladie. Selon «Welt Online», Rösler veut obliger les compagnies d'assurance maladie à distribuer la carte santé à au moins dix pour cent des assurés de santé d'ici la fin de 2011. Sinon, les compagnies d'assurance maladie s'exposent à des sanctions sévères qui pourraient atteindre des millions si elles refusaient ou ne mettaient pas en œuvre les plans à temps.

La présidente de l'association faîtière des compagnies d'assurance maladie (GKV) Doris Pfeiffer accuse le ministre de la Santé de comportement non économique. Les amendes menacées de plusieurs millions sont totalement inacceptables et disproportionnées. De plus, il y a un vrai chaos dans les pratiques médicales car toutes les pratiques ne disposent pas d'un appareil de lecture correspondant. Si Rösler voulait néanmoins mettre en œuvre ses plans par tous les moyens, les patients en seraient les victimes. Car alors un grand nombre d'assurés se heurteraient à des chirurgies médicales qui ne disposent pas d'un tel appareil de lecture. Pour cette raison, la seule solution serait que les personnes concernées aient toujours deux cartes d'assurance maladie avec elles.

Les nouvelles exigences rendent la nouvelle carte Santé sans valeur
En outre, il n'est pas exclu que les exigences changent encore davantage. D'ici là au plus tard, les nouvelles cartes Santé sont sans valeur. Selon le GKV Verband, cela entraînera des coûts d'environ 50 millions d'euros. Si les caisses d'assurance maladie ne peuvent pas répondre aux exigences du ministre de la Santé, la sanction maximale est d'environ 178 millions d'euros. Si les fonds concernés devaient payer le montant de la pénalité, d'autres emplois devraient être supprimés. L'ancienne conseillère de l'ex-ministre fédérale de la Santé Ulla Schmidt (SPD) a récemment critiqué le fait que la carte de santé électronique serait "économiquement (...) une affaire négative que l'assuré devra finalement payer". Malgré l'augmentation du taux général de cotisation à l'assurance maladie obligatoire, de nombreux assureurs maladie craignent de ne pas pouvoir se contenter des moyens financiers. L'obligation d'introduire une carte de santé électronique ne fera qu'exacerber la situation. (sb, 6 novembre 2010)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: STOPCOVID - Conférence ICON


Article Précédent

Journée médicale: Bahr et Montgomery payants

Article Suivant

Yeux fatigués: exercices pour se détendre