Un sur quatre meurt d'un cancer



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Journée mondiale contre le cancer: le nombre de cas de cancer continue d'augmenter

A l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer, qui a lieu samedi, l'Office fédéral de la statistique de Wiesbaden annonce les chiffres actuels sur le thème du cancer. Selon cela, les tumeurs bronchiques et pulmonaires malignes étaient le cancer le plus courant avec des conséquences mortelles en 2010. Les experts prévoient que le nombre de cas de cancer augmentera d'un tiers d'ici 2050. La raison principale est l'âge croissant de la population, car l'âge est le principal facteur de risque de cancer.

Le cancer est la deuxième cause de décès la plus courante. Un sur quatre meurt du cancer. Il s'agit du chiffre actuel de l'Office fédéral de la statistique. Le cancer est la deuxième cause de décès après les maladies cardiovasculaires avec 352 689 décès. Au total, 218 889 personnes sont décédées d'un cancer en 2010, dont 100 687 femmes et 118 202 hommes. Près d'un quart d'entre eux avaient moins de 65 ans.

Les tumeurs malignes des poumons et des bronches étaient le cancer mortel le plus courant, tuant 42 972 personnes en 2010. Le cancer du sein a entraîné la mort dans 17 573 cas. Avec 17 161 et 15 488 cas, les tumeurs du côlon et du pancréas étaient la troisième et la quatrième cause de décès.

Le nombre de cas de cancer du sein a augmenté rapidement Selon une analyse de l'alliance KKH, le nombre de cas de cancer en Allemagne a augmenté rapidement. L'analyse montre que le nombre de cas de cancer du sein parmi les personnes assurées au titre de l'assurance maladie légale est passé d'environ 17 000 en 2006 à plus de 24 000. La comparaison était tout aussi claire pour le cancer de la prostate. Au cours de la même période, le nombre de cas est passé d'environ 8 500 à plus de 12 000. L'alliance KKH en profite pour rappeler à ses assurés la détection précoce du cancer, qui devrait avoir lieu une fois par an.

Les mesures de dépistage préventif et de dépistage du cancer sont des outils importants dans la lutte contre le cancer. Plus un diagnostic approprié est posé tôt, plus les chances de guérison sont grandes. Selon une analyse des données d'assurance de 2010, la Techniker Krankenkasse (TK) est parvenue à la conclusion que les hommes vont beaucoup moins souvent à la prévention du cancer que les femmes. Seuls 26% des hommes utilisent l'offre au cours de la période décrite. Bien que les compagnies d'assurance maladie obligatoires paient l'examen une fois par an à partir de 45 ans, seul un bon quart saisit l'opportunité d'un dépistage précoce.

Le TK a également annoncé que les femmes profitaient beaucoup plus de l'offre. En 2010, environ 59 pour cent des femmes se sont tournées vers la prévention du cancer, qui est couverte par les caisses légales d'assurance maladie à partir de 20 ans. La volonté de faire de tels examens est donc «formée» beaucoup plus tôt chez les femmes. (ag)

Continuer à lire:
Utilisez la naturopathie pour le cancer
Nouvelle thérapie pour le cancer après transplantation
La psyché souffre d'un cancer
Cancer: un spray lumineux fait briller les tumeurs
Étude: les Allemands craignent le plus le cancer
Hommes trop rarement dans le dépistage précoce du cancer

Image: Sigrid Rossmann / pixelio.de

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Ce que nos dents disent sur notre vie! Dr Catherine Rossi


Article Précédent

Nelson Mandela a été libéré de la clinique

Article Suivant

La toux et la fièvre indiquent le virus de la rougeole